Instruments de mesure

Intruments pour mesurer l'impact

Mieux mesurer pour améliorer le climat scolaire et le bonheur à l’école

Pour mesurer le bien-être et le bonheur dans les écoles, trois intruments sont utilisés.

Inventaire du mieux-être et de la résilience
Inventaire de leadership positif 
Indice du bonheur à l'école
Inventaire du mieux-être et de la résilience

Cet IMER peut être réalisé, habituellement, sur une période d’environ une ou deux semaines au maximum. Il s’agit du temps estimé nécessaire afin d’obtenir une participation maximale et optimale des membres du personnel enseignant.

Inventaire du mieux-être et de la résilience (IMER)

Le Cadre du milieu de travail positif (CMTP) utilise l’Inventaire du mieux-être et de la résilience (IMER) pour mesurer le bien-être et le bonheur dans les écoles.

L’Inventaire du mieux-être et de la résilience (IMER) sert à mesurer l’existence des pratiques positives en milieu scolaire qui contribuent à une culture organisationnelle saine et efficace. Les résultats de l’IMER permettent d’obtenir un profil des points forts de l’organisation (c’est-à-dire des pratiques globales qui sont intégrées au milieu de travail) ainsi que des aspects à améliorer (c’est-àdire des pratiques nécessitant un renforcement des capacités) en matière de santé mentale et de résilience.

L’IMER présente 32 descriptions courtes et objectives, de pratiques reconnues pour augmenter le mieux-être et la résilience au sein d’une école. Les répondants doivent indiquer le niveau d’usage d’une pratique observée dans leur école au moyen d’une échellede Likert à cinq points : 1 = ne ressemble pas à mon école; 3 = ressemble quelque peu à mon école; 5 = ressemble le plus à mon école. Chaque réponse est anonyme et confidentielle. Cette approche augmente ainsi la fidélité de l’IMER.

De plus, l’IMER a fait l’objet d’une validation psychométrique rigoureuse. Les résultats sont concluants ce qui suscite la confiance des écoles. L’IMER sert à mettre en évidence leurs forces en indiquant les domaines où s’investir collectivement seraient avantageux. En fonction des résultats obtenus, des activités ciblées peuvent être entreprises à l’aide de ressources qui accompagnent le rapport de l’IMER en ce qui a trait aux trois sous-domaines du mieux-être (appartenance, compétence, autonomie-soutien) et aux cinq sous-domaines de la résilience (atouts relationnels, atouts professionnels, atouts d’attitude optimiste, atouts d’intelligence émotionnelle, atouts d’adaptation).

Une version pour les élèves (IMER-É) et une pour les parents d’élèves de la maternelle à la 4e année (IMER-P) ont été développés et validés.

Inventaire de leadership positif (ILP) – destiné aux enseignants et directions :

L’ILP peut être réalisé, habituellement, sur une période d'une semaine. Il s’agit du temps estimé nécessaire afin d’obtenir une participation maximale et optimale des membres du personnel enseignant et de l’équipe à la direction. Il se fait en environ huit minutes. Les réponses sont anonymes et confidentielles. Le rapport est remis à la direction.

Inventaire de leadership positif (ILP)

Un autre élément important du CMTP est un questionnaire qui, à l’image de l’IMER, évalue le niveau d’intégration de pratiques dans chacun des cinq domaines du leadership positif. Même si les pratiques de leadership positif s’appliquent à tous, le questionnaire, nommé Inventaire du leadership positif (ILP) décrit ces pratiques en fonction d’un ou plusieurs leaders d’une organisation ou d’une école.

L’inventaire de leadership positif permet d’évaluer la présence des pratiques positives associées aux milieux de travail sains et efficaces : le rapport détaillé sur l’ILP met en évidence les forces organisationnelles ainsi que ce qu’il est possible d’améliorer en ce qui concerne les pratiques de leadership positif. L’ILP comprend une autoévaluation et une vidéo de format 360°.

L’ILP est composé de descriptions courtes et claires de 30 pratiques de leadership habituellement présentes dans des milieux de travail positifs.

Chacune des pratiques est en lien avec un des cinq atouts du leadership positif. Pour chacune de ces pratiques, les répondants doivent indiquer jusqu’à quel point elles sont présentes dans leur école à l’aide d’une échelle Likert à cinq points où 1 = Pas du tout, 3 = Parfois et 5 = Très souvent. Le questionnaire administré en ligne est confidentiel et anonyme. Il nécessite environ 8 à 10 minutes pour y répondre.

Un rapport clair et simple montre la fréquence, à travers six niveaux de développement, à laquelle les pratiques de leadership positif sont intégrées à l’école. Ceci permet aux leaders d’identifier leurs forces et de choisir ce qu’ils considèrent prioritaires à développer. Pour faciliter le tout, le CMTP fournit de nombreuses ressources spécifiques à chacun des cinq atouts en plus d’un accompagnement continu.

L’inventaire du leadership positif a fait l’objet d’une validation psychométrique rigoureuse. Les résultats démontrent que l’ILP peut être utilisé en toute confiance pour mettre en évidence les forces et les domaines qui nécessitent plus de développement en ce qui a trait aux pratiques du leadership positif dans les écoles.

Indice du bonheur à l'école

L'indice du Bonheur à l'école

En plus de mener à un rapport détaillé, les réponses à l’IMER permettent de calculer l’Indice de Bonheur à l’École (IBÉ) d’une école. D’un seul coup d’œil, l’IBÉ présente le « portrait » entier d’une école quant à son intégration de pratiques reconnues impactant positivement son bien-être global. L’utilisation de l’IBE est donc une excellente façon de quantifier et de suivre l’évolution du climat scolaire d’une année à l’autre.

De plus, des études préliminaires menées au Nouveau-Brunswick démontrent une corrélation positive forte et statistiquement significative entre l’IBÉ et les résultats aux examens ministériels. Augmenter le bonheur à l’école ne se fait donc pas au détriment de l’apprentissage. Au contraire, augmenter le bonheur à l’école agit favorablement sur la réussite des jeunes et en est même un précurseur