À propos

À propos

Historique

Bonheur à l’école, une organisation liée à l’organisme à but non lucratif (OBNL) Idée éducation entrepreneuriale, émerge de la vision depuis un peu plus de 25 ans de Rino Levesque, fondateur et leader  de Bonheur à l’école (B@E). Bonheur à l’école a la vision d’une école branchée sur sa communauté, et pour laquelle « agir SEULE N’est Plus la solution »Bonheur à l’école a aussi pour origine l’idée d’une vie scolaire suscitant « enthousiasme » et « émerveillement » chez les personnes de tous les âges en apprentissage, de même que chez les éducateurs et leurs partenaires, pour générer l’espoir d’un plus grand « engagement ».

Bonheur à l’école porte aussi l’idée d’investir humainement pour la santé globale et le  bien-être de toutes et de tous à l’école – équipe enseignante, intervenants éducatifs, partenaires (plusieurs sont des parents), jeunes et adultes en apprentissage, direction. Une éducation d’ensemble générant du bonheur pour la collectivité d’une école, permet d’espérer qu’émerge progressivement, dans la vie en société, un grand nombre de citoyens conscients, épanouis et engagés.

Un projet englobant

Bonheur à l’école est le fruit d’un projet englobant, l’École communautaire entrepreneuriale consciente (ECEC), qui souligne, notamment, que l’approche « école-communauté » et que la philosophie d’une éducation entrepreneuriale consciente sont ensemble à même de contribuer à plus de solidarité envers les besoins des personnes à l’œuvre et en interaction au sein d’un environnement éducatif – jeunes et adultes en apprentissage, éducateurs (enseignants, directions, intervenants divers), parents et partenaires.

Bonheur à l’école a, de fait, pris forme peu à peu en s’inspirant d’une philosophie et d’une pédagogie innovantes, celles de l’ECEC. Parmi les visées éducatives de l’ECEC mentionnons une éducation à la conscience planétaire et communautaire. Une autre concerne la participation à une vie scolaire harmonieuse marquée par la générosité et la bienveillance. L’éthique y fait l’objet d’une préoccupation constante. Une École imaginée pour motiver davantage, pour s’engager envers ses apprentissages et mieux faire réussir au regard de trois dimensions – scolaire, éducative et globale. Et, incluant, réussir dans la vie et sa vie. Voilà les éléments explicatifs ayant fait surgir, depuis nombre d’années, l’idée d’oeuvrer pour plus de Bonheur à l’école.

Cadre du milieu de travail positif

Au cours de l’automne 2018 différentes circonstances poussent M. Levesque vers l’idée de concevoir ou de trouver la façon de créer un indice de Bonheur à l’école. Il y avait, entre autres, les phénomènes de stress et de suicide anormalement élevés chez les jeunes à maintes fois soulevés par divers spécialistes et les médias; le palmarès comparant les écoles secondaires du Québec et son indice jugé injuste par plusieurs acteurs du monde de l’éducation; et, de plus, la situation de souffrances persistantes observées au sein des écoles depuis un bon nombre d’années (plusieurs enseignants disent vouloir quitter leur profession). Ces phénomènes inquiétants alimentent une volonté profonde d’améliorer la bienveillance, le bien-être et la santé globale dans les milieux éducatifs. Ils conduisent aussitôt à une recherche de moyens concrets éprouvés scientifiquement, porteurs de résultats encourageants et démontrés, et vraiment prometteurs pour changer les choses de façon positive au bénéfice de nos écoles.

Dr. Robert Laurie de l’Université du Nouveau-Brunswick (UNB) et de l’organisation WMA Wellness, et travaillant déjà depuis quelques années dans cette perspective, propose à M. Levesque une approche en psychologie positive ayant fait ses preuves au Canada et porteuse de résultats démontrés (…probants), celui du Cadre du milieu de travail positif (CMTP). Fondé par le Dr. Bill Morrison et la Dre. Patti Peterson de l’Université du Nouveau-Brunswick (UNB), le CMTP résulte de l’intérêt de ses derniers, depuis 2006, à trouver comment améliorer le mieux-être, la résilience et le leadership positif des organisations de travail, notamment celles à l’oeuvre dans les écoles. Un des éléments clés du CMTP est la publication, pour un milieu éducatif, de son Indice de bonheur au travail (école).

Enfin, la contribution de plusieurs éducateurs de l’équipe d’Idée éducation entrepreneuriale, en particulier de M. Jean-Sébastien Reid, de M. Roy J. Dove et de Mme Valérie Touchette, nommée directrice de l’organisation Bonheur à l’école et celui d’autres généreuses personnes, conduiront à la mise sur pied d’une organisation particulière, nouvelle et pour laquelle la dénomination convenue fut celle de Bonheur à l’école.

L’organisation Bonheur à l’école 

L’organisation Bonheur à l’école, fondée en juin 2019, est appelée à proposer aux divers milieux de l’éducation (primaire, secondaire, éducation aux adultes, formation professionnelle, commissions scolaires, cégeps, universités), au fil des mois et des années à venir, plusieurs services opérant à partir d’approches ayant de solides bases scientifiques et des résultats démontrés en éducation. Des services qui auront pour but de contribuer à plus de bien-être pour les équipes-écoles et leur direction, les intervenants et partenaires éducatifs, dont des parents, et les jeunes et adultes en apprentissage à l’école.

L’une des idées principales est d’aider à augmenter l’engagement des uns et des autres dans la perspective d’un plus grand succès des projets éducatifs conçus et mis en marche par les écoles, et ainsi parvenir à une meilleure réussite globale chez les jeunes et adultes en apprentissage.  Vivre ensemble du Bonheur à l’école est tout à fait possible.  Bonheur à l’école profite d’une importante clé de voute, celui du CMTP.

Lancement de Bonheur à l’école

En septembre 2019, l’organisation Bonheur à l’école est lancée à l’École secondaire Pierre-de-Lestage de Berthierville (Québec). Cette école fut la première au Québec ayant réussi une intégration à succès (2017 à aujourd’hui) du CMTP.

Notre vision

Des communautés éducatives porteuses d’une culture de bienveillance œuvrant à l’épanouissement des jeunes et adultes en apprentissage, et à leurs réussites.

l

Notre mission

Accompagner progressivement les milieux éducatifs vers plus de bien-être, d’engagement et de réussite.

Nos valeurs

  • Bien-être
  • Engagement
  • Réussite

« L’éducation est le moyen le plus puissant pour changer le monde »

– Nelson Mandela